Traductions (espagnol)

DANIEL INNERARITY : ETHICS OF HOSPITALITY (Routledge, 2017)

Traduit de l’espagnol par Serge Champeau et Stephen Williams

capture

Daniel Innerarity : Démocratie et société de la gouvernance (Presses Universitaires de Grenoble, 2015)

DC

Daniel Innerarity : Le futur et ses ennemis, de la confiscation de l’avenir à l’espérance politique (Climats-Flammarion, 2008)

Daniel Innerarity : La démocratie sans l’Etat, essai sur le gouvernement des sociétés complexes (Climats-Flammarion, 2006). Avant-propos de Jorge Semprun. (traduction de ce même livre en anglais, par S. Champeau et S. Williams, sous le titre The Transformation of Politics, Peter Lang, 2010).

La politique, qui n’est plus qu’une voix dans le concert de l’auto-organisation sociale, a désormais pour fonction, dans une société pluraliste, d’articuler les systèmes différenciés qui la composent : elle les invite à s’autolimiter, sans oublier de s’autolimiter elle-même. Une telle conception remet bien évidemment en cause le primat de l’Etat-nation qui, sans pour autant disparaître, doit cesser de se penser comme un principe d’organisation dominant, prendre sa place dans un système de régulation à niveaux multiples.
Très loin de la théorie anarchiste de la destruction de l’Etat, comme de la théorie marxiste du dépérissement de l’Etat, tout aussi loin d’une théorie libertarienne de l’Etat minimal, Daniel Innerarity nous montre qu’il est aujourd’hui possible de dépasser l’alternative du dirigisme et du spontanéisme néo-libéral. Mais une telle transformation ne deviendra effective qu’à deux conditions : renoncer définitivement à l’opposition de la gauche et de la droite, telle qu’elle a été formulée jusqu’à présent, et inventer une social-démocratie anti-étatique capable de recueillir à sa manière le meilleur de l’héritage libéral.
Voici un livre qui, en alliant technicité philosophique, grande clarté et élégance de l’écriture, s’attache à redonner un sens à la politique à une époque où les discours sur l’impuissance de celle-ci ne manquent pas.

Daniel Innerarity, né en 1959, Professeur de Philosophie à l’Université de Saragosse, a publié de  nombreux ouvrages dans le domaine de la philosophie morale et politique (en particulier Ética de la Hospitalidad, La Sociedad invisible et, en 2006, El nuevo espacio público). Ses ouvrages ont obtenu plusieurs prix en Espagne. D. Innerarity a en outre écrit de très nombreux articles et collabore régulièrement au quotidien El Pais. Un numéro spécial du Nouvel Observateur (25 grands penseurs du monde entier, janvier 2005) lui a consacré plusieurs pages.